Créer un PDF Recommander Imprimer

7ème Journée de l'IFCT - Rapport Moral 2007

Dr Bernard MILLERON, Président de l'IFCT

Vendredi 22 juin 2007 - Assemblée générale (Ecole du Val-de-Grâce)

Chers collègues, chers amis,

Pour la deuxième fois depuis mon élection en 2005, je dois vous présenter le rapport moral concernant l’évolution de l’IFCT.
Dans un premier temps, je vous décrirai quelle a été notre activité scientifique au travers des essais thérapeutiques et des diverses collaborations institutionnelles. Dans un deuxième temps j’aborderai rapidement les relations entre notre groupe et les diverses institutions. Je vous décrirai ensuite les actions de communication et de formation que nous avons menées cette année, et notre représentativité auprès des instances, enfin je vous parlerai de l’état actuel de notre structure.

En ce qui concerne les essais thérapeutiques,

Sept d’entre eux ont été ou vont être décrits de façon détaillée au cours de cette journée. Aussi, je n’en reparlerai que très peu ; je souhaite simplement vous redire que tous ces essais sont importants. Certains d’entre eux ont avancé ou avancent très vite. D’autres incluent plus lentement et devraient soutenir un rythme plus rapide. C’est à mon avis le cas des protocoles Surveillance, Sujets âgés et Bronchiolo-alvéolaires-2. Pour d’autres enfin nous n’atteignons pas nos objectifs et il me semble essentiel de plus nous y impliquer. J’attire particulièrement votre attention sur l’essai IFCT GFPC 0502 coordonné par M Pérol. Je n’arrive pas à comprendre comment 26 centres IFCT n’ont réussi à inclure que 29 malades dans un essai consacré aux stades IV et dont les critères d’inclusion sont relativement simples. Je sais bien que beaucoup de centres IFCT ont été ouverts tardivement, que l’usage du Palm est surement un élément freinateur pour beaucoup et que cet essai est concurrencé par nombre d’essais de l’industrie, mais nous pouvons tout de même faire mieux. Je le pense d’autant plus que cet essai de stratégie est original et particulièrement intéressant.
L’essai IFCT-0101 va être définitivement clos pour lenteur d’inclusions. Même si je n’ignore pas que beaucoup d’entre nous ont fait leur maximum pour inclure, je le regrette car le petit nombre de malades ne nous permettra pas de répondre aux questions posées.
L’essai LungArt, IFCT-0503 est en train de démarrer. C’est un très bel essai, que nous avons pu financer en grande partie grâce à l’aide de l’INCa. Je vous rappelle que cet essai compare une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l’absence de radiothérapie après chirurgie complète chez des patients présentant un carcinome bronchique non à petites cellules avec envahissement ganglionnaire médiastinal N2. Vous êtes autorisé à la pratique d’une chimiothérapie pré et post-opératoire. Il est prévu un contrôle de qualité. Sept cent patients sont nécessaires. C’est un essai très important auquel je vous incite à y participer le plus activement possible.
Et puis cet après midi deux nouveaux essais vont vous être présentés par Denis Moro-Sibilot et Gérard Zalcman, ce dernier essai étant partiellement financé par un PHRC. Ces essais seront bientôt prêts à débuter, je vous demande aussi d’y participer massivement.
Et puis avant de quitter ce chapitre je tiens à vous dire combien j’ai été heureux qu’Alain Depierre m’ait demandé de présenter les premiers résultats d’IFCT-0002 à l’ASCO cette année et que cet essai ait été accepté en communication orale.
Outre cette communication orale nous avions cette année deux posters à l’ASCO sur IFCT-0401, et nous aurons également au minimum à Séoul une communication orale et trois posters, sur IFCT-0002, 0401 et 0301 dont les inclusions sont achevées depuis cette semaine. Je félicite à cette occasion tous ceux qui ont contribué à mener rapidement à terme cet essai.

La participation de l’IFCT a des programmes de recherche biologiques

est pour nous un axe prioritaire comme vous le montrera Franck Morin cet après midi. Notre implication dans l’étude IFCT-0002 (avec Gérard Zalcman) et 0401 bio (avec Jacques Cadranel), dans l’étude ERMETIC coordonnée par Jacques Cadranel, dans la Tumorothèque Virtuelle Nationale, où Franck Morin et Quân Tran se sont beaucoup investis, en sont des exemples importants qui contribuent largement à notre reconnaissance.
Nous avons pu ainsi, tout en diversifiant nos axes de recherche renforcer et diversifier nos liens institutionnels.

La relation avec les groupes et les institutions

Comme je vous l’avais dit l’an dernier tout ce chemin poursuivi depuis 7 ans ne s’est pas fait sans difficultés, certains groupes pourtant fondateurs de notre intergroupe voyant l’lFCT comme une structure hégémonique qu’ils considéraient à tort comme concurrente. Cette année deux protocoles débutent en liaison étroite avec l’un des groupes fondateurs : LungArt (IFCT-0503) avec la Fédération des Centres et MAPS (IFCT-GFPC-ELCWP-0701) avec le GFPC. J’y vois une bonne raison d’espérer que nous progressons vers l’unité. Pour le protocole MAPS il est important de noter que l’ELCWP s’est joint à nous.
Dans le même temps nos liens se sont resserrés avec l’INCa dans le cadre de divers projets PNES (3 essais cliniques ayant été partiellement financés par une importante subvention), de la Tumorothèque Virtuelle Nationale, de l’élaboration probable d’une extension biologique au protocole 0302,

Actions de communication et de formation. Représentativité de l’IFCT.

Cette année nous avons eu pour la première fois à Lyon un stand au CPLF. Cela a été un réel succès qui nous a permis d’être davantage connu et qui a permis à tous les responsables de protocoles de rencontrer des investigateurs anciens ou nouveaux et d’avoir des discussions fructueuses.
De même, l’IFCT était présent à Besançon pour le 60e congrès de la Société de Chirurgie Thoracique.
Pour la deuxième fois consécutive, l’IFCT sera présent à EuroCancer grâce à Jean Trédaniel qui a conçu un programme particulièrement intéressant.
Le site de l’IFCT s’est considérablement enrichi. Alain Depierre notamment a bien voulu nous aider à mettre en place un site Grand public, conçu comme un dictionnaire. C’est un très gros travail qui sera consultable courant juillet dont je tiens particulièrement à la remercier.
Enfin, cette année encore et pour la troisième fois, nous avons été invités à la présentation à l’Elysée en avril 2007 du bilan du Plan Cancer par le Président de la République. C’est cette fois Alain Depierre et Marie-Paule Lebitasy qui ont représenté l’IFCT.
Une ombre à ce tableau : le fait que malgré l’énorme travail de Denis Moro et Alain Depierre aidés par beaucoup d’entre nous, la candidature de l’IFCT n’ait pas été retenue pour le Congrès mondial en 2011. Je suis persuadé que cette démarche a cependant été bénéfique et que notre reconnaissance internationale en est tout de même ressortie grandie.

Pour la première fois cette année a été organisé à l’initiative de Marie-Paule Lebitasy, un séminaire de Formation des assistants de Recherche Clinique ARTEC qui a eu beaucoup de succès. Cette formation est en cours de labélisation par l’INCa. Nous nous apprêtons à renouveler cette expérience et encourageons tous ceux d’entre vous qui travaillent avec des ARCs à les envoyer à ce séminaire.

Structure actuelle de l’IFCT

L’IFCT compte maintenant 376 membres dont 20 nouveaux membres élus cette année.
C’est devenu une structure importante grâce à son équipe TP qui comprend maintenant :
- Franck Morin, Directeur administratif,
- Marie Paule Lebitasy, ARC manager
- Quân Tran, Responsable informatique et Data Manager,
Au sein de l’IFCT travaillent maintenant 3 attachés de recherche clinique : Elodie Amour (qui s’occupe plus particulièrement du protocole 0502 (maintenance), Nicolas Establier (qui est plus particulièrement en charge de l’étude 0302 (surveillance et 0503 LungART), Rebecca Rouveau nous a rejoint stagiaire puis salariée depuis le 1er mars 2007.

Cette équipe régulièrement aidée à temps partiel de Brigitte Depierre très investie dans le protocole surveillance et d’un ou une stagiaire.
Alain Depierre, notre directeur médical bénévole, en est aussi l’un des piliers essentiels. Ses fonctions ont été renouvelées au début de cette année.
Si l’IFCT est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à son équipe de permanents qui travaille beaucoup et dans une entente parfaite. En votre nom je tiens particulièrement à les remercier.

Cette année la totalité du Conseil d’administration doit être à nouveau modifiée.

Tout comme moi-même qui me représente après deux ans à vos suffrages, deux des membres sortants du bureau Denis Moro-Sibilot qui assure avec enthousiasme les fonctions de secrétaire depuis 4 ans et Fabien Vaylet qui assure depuis 4 ans celles de trésorier avec précision et rigueur sont rééligibles. Je vous demande de renouveler notre mandat pour que nous puissions assurer une certaine continuité pour les nombreuses tâches en cours.

Je remercie tous ceux qui, parmi les membres du CA sortants, ont été actifs au sein de celui-ci et se sont investis à des degrés divers dans le fonctionnement de celui-ci.
Je remercie au nom du CA et en votre nom Gérard Zalcman et l’ensemble des membres du CS qui ont su nous aider par leurs conseils toujours utiles.
Je remercie les représentants de l’industrie pharmaceutique qui ont bien voulu s’associer à cette journée.
Je remercie enfin très particulièrement notre hôte Fabien Vaylet grâce au quel nous sommes une fois de plus gracieusement reçus dans ces beaux locaux et je lui donne la parole …

  • Dernière modification
    Mercredi, 12 Décembre 2007
Mentions légales | Avertissement | © Copyright 2002 - 2014 IFCT Tous droits réservés