Créer un PDF Recommander Imprimer

IFCT-1003 LADIE

Avis favorable du Comité de Protection des Personnes : 05/01/2012 (CPP Sud-Ouest et Outre-mer II)
Autorisation de l'AFSSAPS : 17/02/2012
Premier centre ouvert : 26/03/2012
Premier patient inclus : 15/05/2012

Liste des centres - Avancement

N° Eudract    2011-003571-11

LADIE : Lung cancer in women treated with Anti-oestrogens anD Inhibitors of EGFR

Investigateur Coordinateur    Pr Julien Mazières

Promoteur
Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique (IFCT)

Titre    Essai clinique randomisé de phase II évaluant un traitement par inhibiteur de la tyrosine kinase de l’EGFR (EGFR-TKI) versus un EGFR-TKI associé à un traitement anti-œstrogène (fulvestrant) chez les femmes porteuses d’un cancer bronchique non à petites cellules de type non-épidermoïde de stade avancé.

Objectif principal :

Analyse de la survie sans progression à 3 mois et 9 mois pour respectivement les patientes EGFR WT (wild type = non mutées) et EGFR mutées et traitées par EGFR-TKI associés ou non au fulvestrant.

Objectifs secondaires :

•    Analyse de la toxicité de l’association EGFR-TKI et fulvestrant
•    Analyse du taux de réponse
•    Analyse de la survie globale
•    Analyse de la qualité de vie

Schéma de l'étude

Ladie-2013

Durée de l’étude   

Période d’inclusion : 24 mois, période de suivi 2 ans

Critères d’inclusion   

1.    Cancer bronchique non à petites cellules de type non épidermoïde prédominant confirmé histologiquement.
2.    Présence de tissu analysable pour la recherche de mutation activatrice de l’EGFR. L’analyse doit être réalisée dans des laboratoires ou plateformes labellisées INCa selon une technique validée.
3.    Stade III non opérable, non irradiable ou stade IV
4.    Les patientes porteuses de mutation de l’EGFR doivent être chimionaïve ou être évolutive après une seule ligne de chimiothérapie antérieure (incluant la maintenance). Les patientes sans mutation de l’EGFR doivent avoir reçu une ou deux lignes de chimiothérapie auparavant. La chimiothérapie de maintenance n’est pas considérée comme une ligne de traitement. La chimiothérapie adjuvante n’est pas considérée comme une première ligne de traitement si elle date de plus de un an.
5.    Présence d’au moins une lésion mesurable en tomodensitométrie (RECIST v1.1) : cible de plus de 10 mm dans son plus grand diamètre (15 mm de petit axe pour les adénopathies), non précédemment irradiée et analysable par tomodensitométrie.
6.    Sexe féminin
7.    Ménopausée : âge supérieur à 60 ans et/ou antécédent d’ovariectomie et/ou âge inférieur à 60 ans avec aménorrhée depuis plus de 12 mois et/ou taux de FSH correspondant au taux post-ménopausique (selon le laboratoire)
8.    Age ≥ 18 ans
9.    Indice de performance OMS de 0, 1 ou 2
10.    Patiente ayant signé un consentement éclairé
11.    Patiente apte, selon l’investigateur, à se plier aux impératifs et contraintes de l’étude
12.    Espérance de vie estimée > 3 mois,
13.    Affiliation à un régime de sécurité sociale

Critères de non-inclusion   

1.    Antécédent de cancer à l’exception d’épithélioma cutané ou de cancer datant de plus de 5 ans et considéré comme guéri.
2.    Métastases cérébrales sauf si asymptomatiques sans traitement ou stable après avoir été traitées par chirurgie, et/ou radiothérapie. Les traitements corticoïdes à visée symptomatique doivent être stoppés depuis plus de 4 semaines.
3.    Grossesse et allaitement
4.    Antécédent inférieur à 3 mois de maladie veineuse thromboembolique (thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire),
5.    Traitement anticoagulant curatif au long cours ou affection hémorragique (injection IM).
6.    Hypersensibilité sévère connue à l’un des produits évalué dans l’étude ou à l’un des excipients.
7.    Antécédents de prise d’EGFR-TKI ou d’antihormones.
8.    Patiente déjà incluse dans un autre essai thérapeutique avec une molécule expérimentale.
9.    Patiente suivant un traitement hormonal substitutif de la ménopause dont l’arrêt est inférieur à 2 semaines avant le début du traitement à l’essai.
10.    Altération des fonctions médullaires, rénales et hépatiques compatibles avec le traitement : Hb < 9 g/L, pq < 75 000/L, PNN < 1500 / mm3; transaminases, phosphatases alcalines > 3 N sauf en cas de métastases hépatiques. Clairance de la créatinine < 30 ml/mn
11.    Maladies sévères ou systémiques non contrôlées, jugées incompatible par l’investigateur avec le protocole proposé.
12.    Patiente devant bénéficier de radiothérapie sur le thorax au moment de l'inclusion, ayant des signes TDM de pneumopathie interstitielle préexistante idiopathique ou associé à une maladie de système (sclérodermie...), ayant des signes de fibrose pulmonaire au scanner initial ou une fonction respiratoire insuffisante avec SaO2 ≤ 90%, sauf s'il existe une cause tumorale à l'hypoxie, ou une cause non liée à une pneumopathie interstitielle (embolie pulmonaire , BPCO prouvée aux EFR, défaillance cardiaque par péricardite tumorale...). (MS n°2)
13.    Toxicité non résolue de grade > 2 des traitements anti-tumoraux précédents.
14.    Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques.

Examens à réaliser   

Bilan de sélection :
Données démographiques, recueil des données sur le tabagisme (fumeur, ex-fumeur, jamais fumeur), antécédents médicaux, pathologies et traitements concomitants, examen clinique, poids, taille, indice de performance OMS, bilan hématologique (NFS, plaquettes), bilan biochimique (albumine, glucose, ionogramme sanguin, créatinine, calcium), bilan hépatique (phosphatases alcalines, ASAT, ALAT, gamma-GT, LDH), SaO2, imagerie tumorale EVA 1 (scanner thoracique et sus-mésocolique prenant le foie et les glandes surrénales), scanner ou IRM cérébrale, Tep-scanner, échelles de qualité de vie

Bilan à chaque cycle et au J15 du 1er cycle :
Examen clinique, poids, indice de performance OMS, bilan hématologique (NFS, plaquettes), bilan biochimique* (albumine, ionogramme sanguin, créatinine, calcium), bilan hépatique (ASAT, ALAT et LDH), administration des traitements de l’étude, recueil des évènements indésirables et suivi de ces évènements jusqu’à résolution ou explication adéquate, même si la patiente a terminé le traitement de l’étude, questionnaire de qualité de vie

Evaluation tumorale :
Evaluation des cibles à réaliser tous les deux cycles.

BIO-IFCT-1003   

Prélèvements tissulaires : indispensable lors de l’inclusion. Recherche de mutations de l’EGFR requise (Plateformes labellisées INCa).

Prélèvements sanguins : 2 tubes de 6 mL sur EDTA et 2 tubes secs de 5 mL à prélever au J1 des trois premières cures.

Bio-marqueurs étudiés :
•    Identification de biomarqueurs sériques et tissulaires pronostiques et prédictifs de réponse: taux d’œstrogène circulant, expression des REα et REβ, RP, aromatase, de l’EGFR, mutations de l’EGFR, mutation de K-Ras, mutation et expression de Her2, statut cMET, PI3K-AKT, PTEN, RhoB.
•    Analyse pharmacologique

  • Dernière modification
    Lundi, 28 Janvier 2013
Mentions légales | Avertissement | © Copyright 2002 - 2014 IFCT Tous droits réservés