Créer un PDF Recommander Imprimer

IFCT-0801 (TASTE)

Avis favorable du Comité de Protection des Personnes : 30/09/2008
Autorisation de l'AFSSAPS : 16/10/2008
Premiers centres ouverts : 05/02/2009 (CHU de Caen et CHU de Toulouse)
Premier patient inclus : 08/04/2009

Liste des centres participants

CODE 
Protocole IFCT-0801
TASTE (TAilored post-Surgical Therapy in Early stage NSCLC)

INVESTIGATEUR COORDINATEUR 
Pr Jean-Charles SORIA, Institut Gustave Roussy - Villejuif

COORDINATEUR BIOLOGIQUE 
Pr Marie Wislez, AP-HP Hôpital Tenon - Paris

PROMOTEUR 
Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique (IFCT)

TITRE
Essai randomisé de phase II/III évaluant une stratégie thérapeutique post-opératoire individualisée chez les patients opérés d’un carcinome bronchique non à petites cellules (CBNPC) non épidermoïde de stade II – IIIA non N2.

OBJECTIFS 
L’hypothèse scientifique est que l’utilisation de marqueurs biologiques permettra d’optimiser le traitement adjuvant chez les patients opérés d’un cancer bronchique non à petites cellules. Nous proposons une étude de phase II randomisée comparant une stratégie thérapeutique où le choix du type de traitement anti-tumoral adjuvant sera basé sur l’expression de biomarqueurs analysée sur la pièce opératoire à une chimiothérapie standard, dite de référence et administrée à tous les patients sans tenir compte de l’expression des biomarqueurs. Cette étude sera limitée aux cancers bronchiques non à petites cellules de type non épidermoïde. Si cette phase II démontre la faisabilité de cette démarche, elle sera poursuivie par une phase III.

CRITERES DE JUGEMENT

Critère principal de la phase II

Faisabilité de l’administration d’un traitement basée sur l’analyse de biomarqueurs sur pièce opératoire. Elle sera estimée par le pourcentage de patients randomisés ayant, dans un délai de 2 mois (J61 max) 8 semaines suivant la chirurgie, débuté le traitement après définition du statut mutationnel d’EGFR et du statut d’expression d’ERCC1 (J55 max).

Critère principal de la phase III

Survie sans maladie à 3 ans

CRITERES DE SELECTION 

Inclusion

  • Carcinome bronchique non à petites cellules prouvé histologiquement de stade II et IIIA non-N2 (classification pTNM 2009), et avec une histologie définie comme autre que épidermoïde prédominant
  • Chirurgie complète avec les recommandations suivantes :
    • marges de résection vasculaire et bronchique saines
    • résection  systématique à droite des groupes ganglionnaires 2, 4, 7, et à gauche, des groupes 5, 6 et 7 et dans les tumeurs des lobes inférieurs les groupes 8 et 9.
    • En cas de lobectomie inférieure, le ganglion du pied de la lobaire supérieure sera systématiquement enlevé.
    • Les prélèvements ganglionnaires seront acheminés au laboratoire d’anatomie pathologique par flacon monoganglionnaire. Un descriptif soigneux de la procédure adoptée doit être rapporté dans le compte-rendu opératoire.
  • Possibilité de récupérer un bloc de paraffine contenant un échantillon de la pièce tumorale, fixé en formol et de le faire parvenir au centre biologique de référence (Hôpital Tenon) avant J42 maximum post-chirurgie
  • Age ≥ 18 ans et ≤ 75 ans
  • Performans Status 0 ou 1
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1.5 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L, et hémoglobine > 9.5 g/dL
  • Fonction hépatique : bilirubine totale < 1.5 x limite normale supérieure (LNS), et SGOT (ASAT) comme SGPT (ALAT) < 2.5 x LNS
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine > 60 mL/min
  • Consentement éclairé écrit signé
  • Possibilité de prendre un traitement par voie orale

Non  Inclusion

  • Antécédent de tumeur maligne à l’exception d’un cancer du col in situ ou d’un cancer baso-cellulaire de la peau ou d’un cancer considéré comme guéri il y a plus de 5 ans
  • Traitement antérieur par toute thérapeutique antinéoplasique (chimiothérapie, immunothérapie, biothérapie)
  • Indication à une radiothérapie post-opératoire
  • Complication post-opératoire grave de la chirurgie thoracique (SDRA, pneumopathie sévère, fistule bronchique, pyothorax)
  • Hypersensibilité connue à l’une des substances actives ou à l’un des excipients
  • Contre-indication définitive à une prémédication par vitamine B12 en IM, acide folique ou corticothérapie
  • Pneumopathie infiltrante diffuse
  • Pathologie contre-indiquant une hyperhydratation
  • Infection sévère ou pathologie chronique qui pourrait interférer avec la réalisation du traitement adjuvant.
  • Antécédents de maladie cardiaque cliniquement significative ou non contrôlée, y compris insuffisance cardiaque congestive, angine de poitrine, infarctus du myocarde, arythmie, et les patients dont la classification fonctionnelle NYHA (New York Heart Association) est de 3 ou plus
  • Participation à un essai thérapeutique d'une autre molécule dans les 4 semaines précédant l’inclusion (quel que soit son intérêt : curatif, prophylactique ou diagnostique)
  • Femme enceinte ou allaitant, ou ayant une contraception inadéquate pendant l’essai
  • Toute condition géographique ou psychologique ne permettant pas une bonne compréhension ou compliance au protocole
  • Patient privé de liberté à la suite d'une décision judiciaire ou administrative

TRAITEMENTS 

Selon le bras de randomisation et/ou le résultat de l’expression des biomarqueurs, le traitement consiste en l’administration initiale de :

  • 4 cycles tous les 21 jours de cisplatine à 75 mg/m²  associé au pemetrexed (Alimta®) à 500 mg/m² (avec prémédication vitaminique B9/B12 et corticoïdes)
  • ou 1 an d’erlotinib (Tarceva®) 150 mg/jour
  • ou surveillance simple

Schéma de l'étude IFCT-0801
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Les produits (pemetrexed et erlotinib) n’ayant pas d’Autorisation sur le marché pour l’indication du protocole, ils seront fournis par le Promoteur dans tous les centres investigateurs.

SUIVI DU PATIENT 

A l’inclusion

  • TEP -FDG dans le bilan préopératoire
  • Bilan biologique comprenant NFS plaquettes, ionogramme sanguin (Na, K,  glycémie, calcémie), créatininémie, urée sanguine, transaminases, phosphatases alcalines, Bilirubine totale et conjuguée, Hémostase (TP, TCA, INR) prélevé après la chirurgie.
  • Test de grossesse sanguin ou urinaire chez les femmes en âge de procréer dans la semaine précédant le début du traitement.
  • Electrocardiogramme (ECG)
  • Radiographie de thorax de face après la chirurgie
  • Compte-rendu opératoire et anatomopathologique concluant à un CBNPC de sous type non-épidermoïde de stade II ou IIIA-non N2

Au cours du traitement

Pour tous les bras de traitement :

0-12 semaines : toutes les 3 semaines.
• Examen clinique
• Radiographie thoracique
Ce rythme et cette durée correspondent à l’administration des quatre cures de Cisplatine Pemetrexed. Ils seront suivis par les deux autres bras (Erlotinib et surveillance) afin de ne pas introduire de biais dans l’évaluation de la survie sans progression.

Au décours des 12 premières semaines, le schéma de surveillance sera le suivant à compter de la date de randomisation :

De 6 mois à 3 ans : tous les 3 mois (+/- 15 jours)

  • Examen clinique
  • TDM multibarettes hélicoïdal encéphalique, thoracique et haut abdomen
  • avec injection de contraste iodé
  • En alternance avec une radiographie thoracique


De 3 à 5 ans : tous les 6 mois

  • Examen clinique
  • TDM multibarettes hélicoïdal encéphalique, thoracique et haut abdomen avec injection de contraste iodé


Au-delà de 5 ans : tous les ans

  • TDM multibarettes hélicoïdal encéphalique, thoracique et haut abdomen avec injection de contraste iodé


La fibroscopie bronchique itérative de surveillance est optionnelle.

Cisplatine Pemetrexed :
Une fois par semaine : NFS plaquettes
Toutes les 3 semaines (avant chaque cycle) : examen clinique, évaluation de la toxicité, bilan biologique (NFS plaquettes, ionogramme plasmatique (Na, K), créatinine, ALAT, ASAT, bilirubine, phosphatases alcalines, LDH, protéines, albumine, calcium).

Erlotinib :
A 2 semaines, à 4 semaines puis toutes les 3 semaines : Examen clinique, Evaluation de la toxicité, Bilan biologique (NFS plaquettes, ionogramme plasmatique (Na, K), créatinine, ALAT, ASAT, bilirubine, phosphatases alcalines, LDH, protéines, albumine, calcium).

NOMBRE DE PATIENTS 

Phase II : 164 patients soit 82 par bras (Plan de Fleming à 1 étape)
Phase III : 604 patients

  • Dernière modification
    Mardi, 28 Juin 2011
Mentions légales | Avertissement | © Copyright 2002 - 2014 IFCT Tous droits réservés