IFCT-0002 - Chimiothérapie péri-opératoire

CODE: Protocole  IFCT 0002

INVESTIGATEUR PRINCIPAL
Pr Alain DEPIERRE, CHU Besançon

PROMOTEUR
CHU de Besançon

COORDINATION
Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique (IFCT)
M. Franck MORIN, 10 rue de la Grange Batelière - 75009 PARIS

TITRE
Essai thérapeutique randomisé comparant deux schémas de chimiothérapie préopératoire dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) de stades cliniques I et II.

OBJECTIFS
L’objectif principal est la comparaison de 2 schémas d’administration de la chimiothérapie ; l’un comprendra 2 cycles de chimiothérapie en préopératoire et 2 cycles en postopératoire chez les répondeurs ; l’autre comprendra 2 cycles initiaux suivis de 2 autres cycles préopératoires chez les répondeurs.

L’objectif secondaire est la comparaison de 2 chimiothérapies ; association taxol - carboplatine et association gemcitabine - cisplatine.

Autres objectifs secondaires : toxicités des différents schémas, survie sans récidive, modalités de récidive, fréquence des 2èmes cancers et la qualité de vie à court et à long terme, rentabilité de la médiastinoscopie.

CRITERES DE JUGEMENT
Le critère de jugement principal pour cette comparaison est la survie globale. Le critère de jugement secondaire sera le taux de réponse après 2 cycles de chimiothérapie.

OPTIONS

Chaque institution devra se déterminer sur 2 options préalables :
- Inclusion des T1N0
- Pratique systématique de la médiastinoscopie

CRITERES DE SELECTION
Inclusion

  • Carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) histologiquement ou cytologiquement  prouvés. Les tumeurs T1N0 ne pourront être incluses que si elles sont histologiquement (ou cytologiquement) prouvées.
  • De stades IA (T1N0M0), IB (T2N0M0), IIA (T1N1M0),
    IIB (T2N1M0 et T3N0M0).
  • Les tumeurs "minimal N2" histologiquement prouvées par les centres pratiquant la médiastinoscopie systématique, seront obligatoirement incluses.
  • Les carcinomes présentant des adénopathies médiastinales mesurant plus de 1 cm dans leur plus petit diamètre sur les coupes scanographiques doivent avoir une médiastinoscopie. Si les biopsies des zones pathologiques sont négatives, les patients peuvent être inclus. Lorsqu’il n’y a pas d’adénopathie visible ou que leur plus petit diamètre fait moins de 1 cm, la médiastinoscopie n’est pas requise, pour les centres ne la pratiquant pas systématiquement.
  • Présence d’une lésion mesurable ou évaluable
  • Age inférieur ou égal à 75 ans
  • Patients opérables :
  • E.F.R compatibles avec une exérèse chirurgicale
  • (VEMS prévisible > à 1/3 du VEMS théorique)
  • Absence d’infarctus du myocarde aigu datant de moins de 6 mois,
  • Absence d’angor instable
  • Absence de tare viscérale (artériopathie des membres inférieurs ou des vaisseaux du cou) contre-indiquant une chirurgie d’exérèse.
  • Indice de performance status inférieur ou égal à 2 (OMS)
  • Absence de contre-indication à recevoir une chimiothérapie :
  • Créatininémie < 120 mmol/l
  • Polynucléaires neutrophiles > 1500 /mm3
  • Plaquettes > 100 000 / mm3
  • Bilirubine < 25 mmol/l
  • Absence de neuropathie périphérique de grade >1
  • Consentement éclairé signé.

 Non  Inclusion

  • Les carcinomes de stade III A ou B et de stade IV
  • Les patients sans diagnostic histologique (ou cytologique)
  • Antécédent de cancer en dehors des cancers du col in situ et des cancers baso-cellulaires de la peau guéris.
  • Présence d’adénopathies médiastinales dont le plus petit diamètre est supérieur à 1 cm chez un patient qui ne pourrait pas bénéficier d’une médiastinoscopie.

TRAITEMENTS
Les 2 schémas de chimiothérapie sont : (J1=J21)

1 – Gemcitabine 1250 mg/m², J1 et J8

      Platine 75 mg/m², J1

2 – Taxol 200 mg/m², J1

      Carboplatine AUC 6, J1

La randomisation s’effectue en 4 bras :

Bras A : 2 cycles de chimiothérapie préopératoire, bilan, 2 cycles de chimiothérapie préopératoire complémentaires pour les réponses objectives (RC et RP). Chirurgie terminale. La chimiothérapie dans le bras A est Gemcitabine-Platine.

Bras B :  2 cycles de chimiothérapie préopératoire, bilan, chirurgie et 2 cycles de chimiothérapie postopératoire pour les réponses objectives (RC et RP). La chimiothérapie dans le bras B est Gemcitabine - Platine.

Bras C : 2 cycles de chimiothérapie préopératoire, bilan, 2 cycles de chimiothérapie préopératoire complémentaires pour les réponses objectives (RC et RP). Chirurgie terminale. La chimiothérapie dans le bras C est Taxol - Carboplatine.

Bras D : 2 cycles de chimiothérapie préopératoire, bilan, chirurgie et 2 cycles de chimiothérapie postopératoire pour les réponses objectives (RC et RP). La chimiothérapie dans le bras D est  Taxol – Carboplatine.


CHIRURGIE
La chirurgie est pratiquée 4 semaines après la cure de chimiothérapie qui la précède, soit à la 8ème semaine ( sujets non répondeurs des bras A et C et tous les patients des bras B et D), soit à la 14ème semaine (patients répondeurs des bras A et C).
L'exérèse s'accompagnera obligatoirement d'un curage ganglionnaire selon les modalités définies.

SUIVI DU PATIENT
A l’inclusion
NFS, plaquettes, créatininémie, bilan biologique ; radiographie du thorax, scanner thoracique (+ surrénales), échographie hépatique, scanner cérébral, scintigraphie osseuse (si douleurs), bilan d’opérabilité.

Au cours du traitement

  • NFS, plaquettes hebdomadaires
  • Créatininémie avant chaque cure, avant la chirurgie et après la dernière cure
  • A J21, Examen clinique et radiographie du thorax.
  • A la 6ème semaine, bilan avec radiographie pulmonaire, scanner thoracique et fibroscopie bronchique (si contributive au diagnostic).

QUALITE DE VIE
La qualité de vie sera évaluée par le questionnaire de qualité de vie de l’EORTC.
Ce questionnaire sera rempli par le patient au bilan initial, à la 6ème semaine (date du 1er bilan), 17ème semaine, et 21ème semaine.

NOMBRE DE PATIENTS
520 patients soit 130 par bras

SUIVI POST THERAPEUTIQUE
Examens de surveillance
Pendant les 2 premières années, il sera réalisé :

  • Tous les 3 mois : Examen clinique et radiographie pulmonaire
  • Tous les 6 mois, fibroscopie bronchique et scanner thoracique (avec coupes surrénaliennes)
  • Le 1er bilan est réalisé pendant la   21ème semaine.

Au delà de 2 ans et jusqu'à 5 ans:

  • Tous les 6 mois : Examen clinique et radiographie pulmonaire
  • Tous les ans : fibroscopie bronchique et scanner thoracique 

Au delà de 5 ans,
La surveillance comprendra un examen clinique et une radiographie pulmonaire tous les ans, sans limitation de temps.

Lu 2586 fois Dernière modification le mardi, 02 décembre 2014 11:54